Pourquoi un G.I.S « Culture-Médias&Numérique »?

Pourquoi un Groupement d’Intérêt Scientifique « Culture-Médias&Numérique » ?

Le développement du numérique a un impact important sur la production, la conservation et la diffusion des œuvres, produits et services culturels, sur les pratiques du public, et sur les modèles juridiques. Ces mutations font sentir leurs effets, au premier chef, sur l’économie de la culture et de la communication.

L’importance de ce processus impose une recherche scientifique de haut niveau, approfondie et régulière, conduite sur le long terme. La visibilité et la reconnaissance d’un tel programme de recherche sont un enjeu scientifique décisif, et peuvent contribuer aux stratégies des acteurs politiques, industriels, culturels et sociaux.

Dans cette perspective, le groupement d’intérêt scientifique Culture-Médias&Numérique vise à constituer une plate-forme partagée de programmes de recherche en sciences humaines et sociales, disposant de la taille suffisante, capable de soutenir et de rapprocher les chercheurs et les équipes qui, au sein des laboratoires, travaillent sur ces thématiques, en relation avec des partenaires privés et publics.

En tant que programme scientifique, il vise à atténuer la segmentation disciplinaire, qui, même si elle s’atténue sur certaines questions relatives aux enjeux du numérique, demeure un frein important à la recherche comme à l’analyse stratégique. La complexité de la réflexion sur l’évolution des questions de concurrence illustre bien la double dimension, pratique et théorique, de cette difficulté. Un tel programme doit donc associer des compétences issues de champs disciplinaires complémentaires, résolument ouvertes sur la recherche internationale, adossées à des compétences technologiques, et à un partenariat avec des acteurs aussi bien privés que publics. Ce programme doit avoir la taille critique au plan européen et international, aussi bien pour la recherche que pour l’expérimentation.

Le Groupement d’Intérêt Scientifique permettra aussi aux équipes de recherche de coopérer dans un cadre régulier avec des acteurs de premier plan du domaine, qu’ils soient publics comme le Ministère de la Culture et de la Communication, privés, comme la société Médiamétrie, des départements de recherche d’entreprise comme celui de France Télécom, ou des clusters comme Cap Digital.

Le Groupement d’Intérêt Scientifique « Culture-Médias&Numérique » a été créé le 25 janvier 2011. A cette date, il rassemble quinze partenaires : le Conservatoire national des arts et métiers, l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales, l’Ecole Polytechnique, l’Ecole Télécom Paris Tech ENST, la Fondation nationale des sciences politiques, le Groupe ESSEC, l’Université Panthéon Assas de Paris 2, l’Université Vincennes Saint Denis de Paris 8, l’Université Sud de Paris 11, l’Université Nord de Paris 13, l’Université Paris Est Marne-la -Vallée, le ministère de la Culture et de la Communication (DEPS), les sociétés Médiamétrie et France Télécom, l’association Cap Digital. D’autres organismes devraient bientôt rejoindre le groupement qui, ainsi constitué, couvre son champ d’investigation de manière consistante en économie, droit, sociologie, info-com.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s